Maud MAUREL 

Modern'jazz/Danse Contemporaine

Directrice artistique du Dôme

Formée sur Albi et Toulouse, elle propose dans ses cours une danse marquée par les contrastes, la sensation, la fluidité et les accents. Elle donne beaucoup d’importance à l’expressivité, à l’interprétation et au rapport musique-danse. Elle porte également une attention particulière aux arts croisés et développe son travail dans cette direction : théâtre, chant, vidéo viendront volontiers rencontrer sa danse et son expression chorégraphique. C’est dans cette dynamique, qu’elle mène à terme en Septembre 2017, le projet du Dôme des Arts dans le but de former des artistes pluridisciplinaires. Possédant une solide formation en Danse Contemporaine, Jazz, Classique, Salsa et Hip-hop, elle est titulaire du diplôme d’Etat de professeur de danse en Jazz obtenu au Centre d’Etudes Supérieures Musique et Danse de Toulouse.
Depuis 2010, elle intervient dans différentes centres de danse du département, ainsi que dans des écoles, collèges et centres universitaires pour divers projets pédagogiques.
Passionnée, elle se perfectionne sans cesse auprès des meilleurs à travers différents stages internationaux et forme de nombreux danseurs plus intensément en individuel ou groupe, leur permettant d’accéder à différents concours régionaux et nationaux dans lesquels ils se distinguent régulièrement en atteignant les plus hautes marches des podiums.
Aussi, Maud crée tous les ans une pièces différentes pour les danseurs enfants, ados et adultes de sa Compagnie. Créations souvent empreintes de sens, de valeurs, de créativité et d’esthétisme.
Maman depuis 2009, elle prend également un grand plaisir à donner les ateliers Parent-enfant un samedi par mois, moment de tendresse et de complicité.

Marieke SIMONS

Marieke Simons, professeur de danse Diplomé d’Etat, est née à Amsterdam.
 Elle a commencé ses études de danse à Hoorn (Hollande) puis à la Nel Roos Academy dans sa ville natale. Après y avoir dansé le pas de deux de L’Oiseau bleu, elle reçoit les encouragements de Han Ebbelaar et Alexandra Radius.

 En 1988, elle participe au prix de Lausanne où elle remporte le « Prix Professionnel ». Cette même année, elle est engagée par le Ballet National de Hollande où elle interprète, entre autres, des chorégraphies de Balanchine, Carolyn Carlson, Maguy Marin, William Forsythe,…
En 1993 et 1994, elle est invité par le Ballet Scapino à incarner la fée dragée dans le Casse Noisette de Navarro.
En 1995, elle obtient le « Golden Theatre Dance Price », qui est au Pays-Bas la plus importante distinction chorégraphique remise par les directeurs de théâtre.
En 1997, elle reçoit le prix Alexandra Radius donné par les amis du Ballet National de Hollande.


Marieke Simons rejoint en septembre 1997 le Ballet du Capitole, à Toulouse. Elle y interprète les plus grands rôles et notamment le rôle titre de Gisèle dans l’adaptation de Nanette Glushak.


En 2000, Marieke est invitée par Marie-Claude Pietragalla comme soliste au Ballet National de Marseille. 

En juillet 2001, elle retourne au Pays-Bas comme soliste au Ballet National de Hollande.


Après avoir découvert le sud-ouest de la France lors de son séjour à Toulouse, elle décide en 2005 de s’y installer définitivement pour se consacrer à l’enseignement de la danse… elle enseigne notamment auprès de Carole Massoutié et intégrera Le Dôme à la rentrée 2020/2021.

Muriel MERLIN 

Originaire de Guyane, Muriel découvre différentes disciplines artistiques à Saint Laurent du Maroni. A partir de 2002, elle approfondit sa formation technique en danse contemporaine au Centre James Carles à Toulouse et participe à de nombreux workshops à l’étranger.
Danseuse, elle devient notamment l’assistante de Ray Morvan et Marie-Elisabeth Wachter.
Muriel danse dans leur compagnie respective durant de nombreuses années.
Diplômée d’état en danse contemporaine, elle développe son propre style alliant le travail des différentes qualités du mouvement, et des différentes techniques de sol du contemporain mélangé à une dynamique organique, puissante et animale.
Elle croit en la dimension artistique de chaque individu qui permet à chacun d’exprimer avec sincérité le vécu et les émotions dont il est constitué.

Directrice artistique de l’école de danse Art en Bulles à Moissac, elle est l’initiatrice des
Rencontres Chorégraphiques de Moissac depuis 2015, elle multiplie les projets artistiques et continue de danser pour la compagnie Hors Sol.
En 2018, elle devient également la directrice pédagogique et artistique du Centre Chorégraphique La Pépinière en Guyane et intervient pour le Diplôme Universitaire d’artiste dramatique à l’Université de Guyane.
Elle fonde également sa propre Compagnie, la Cie Hocco.
Soyez curieux et venez découvrir son univers et sa personnalité haute en couleurs !

Ifrah Zerarda 

Danseur, professeur et chorégraphe, originaire du Vaucluse, Ifrah Zerarda débute la danse en autodidacte au milieu des années 90. Son goût pour la création et la chorégraphie l’emmène à assurer des premières parties d’artistes connus (Yuri Buenaventura, Massilia Sound Systeme, compagnie Choream, Accrorap…). Danseur polyvalent, il pratique le break ainsi que toutes les formes de top dances et continue de s’entrainer seul, faute de cours à cette époque. Son ouverture d’esprit l’emmène à intégrer la compagnie de danse contemporaine Ballet brosse, avec laquelle il fusionne une gestuelle hip hop dans une écriture contemporaine.
En 2003, il intègre la formation ADDM dirigé par Mic Guillaume dans laquelle il participe à de nombreux stages pédagogique et de composition. Il dirige des compagnies de jeune danseurs et les emmène se produire dans différentes scènes, notamment au festival des Hivernales d’Avignon, au théâtre antique d’Orange, à Berlin et ils remportent le premier prix d’un concours de danse/théâtre à Bruxelles en 2004.
En parallèle, il participe à de nombreux battles, et remporte certains comme le MTV Dance Awards en locking.
Friand de nouvelles rencontres et de nouveaux cadres, son parcours l’emmène à Toulouse, en septembre 2006, où il intègre Art Dance International. Il prend des cours de classique, de jazz et de contemporain, pour nourrir sa danse hip hop et lui conférer une singularité. Aujourd’hui sa danse est le reflet de ses expériences, il affectionne les univers teintés de poésie, mais garde en lui les valeurs originales de la danse hip hop.
En Mars 2015, Ifrah Zerarda crée la compagnie « le Cercle des Danseurs Disparus ». Il y développe un travail de métissage autour de la danse hip-hop et contemporaine et remporte le premier prix du concours national des jeunes chorégraphes. Il revendique une danse artisanale, de proximité, et de poésie. Son univers atypique, bucolique, lui valent une reconnaissance du milieu de la création chorégraphique, à l’échelle locale et nationale. Essayer ses cours c’est être dans une dynamique d’engagement et de questionnement sur l’art du mouvement et sortir des codes imposés.

Brissy Akezizi 

Originaire de Côte d’Ivoire, Brissy Akezizi est un autodidacte. Danseur interprète, professeur de danse, il est également chorégraphe et créateur du concept déposé, le Dancehall Coupé décalé, parrainé par le chorégraphe jamaïcain Orville Hall. Ses influences vont des danses traditionnelles africaines aux danses afro-urbaines modernes telles que le Hip Hop, Dancehall, Azonto, modern’ jazz, danse contemporaine ou encore danses latines…
Vainqueur Big Up Kemp 2013, du DHI France 2014 en 2VS2… son énergie, sa détermination et sa créativité apporte une véritable dose de fraîcheur et d’énergie qui ne laisse personne indifférent. Brissy donne régulièrement des stages et workshops partout en France mais aussi en Europe et à l’internationale jusqu’à l’Ile de la Réunion ou encore la Guyane. En 2016, il ouvre avec un collaborateur l’ école de la « Juste Debout School Toulouse », première franchise de cette structure dont la maison mère est située à Paris avec à sa tête Bruce Ykanji. Durant cette période, Brissy occupe le poste de directeur artistique de la Juste Debout School Toulouse. Toutefois fin 2017, il décide d’ouvrir sa propre Association « COINCIDENCE », c’est alors un nouveau départ pour lui. Danseur en perpétuelle recherche artistique, Brissy Akezizi essaie de trouver de la nouveauté sur le plan chorégraphique et scénique.

Bénédicte GRAFF 

Depuis toujours, Bénédicte s’exprime et s’épanouit, grâce au théâtre, cet art très subtil est le moyen pense t-elle d’ouvrir des portes et même de créer des ailes à quiconque souhaite s’envoler…
En 1996, elle commence le théâtre en Région parisienne dans des MJC.
De passage dans le Tarn, elle est formée entre autre auprès de Jean-Jacques Mateu, puis retourne sur Paris où elle poursuit sa formation à L’atelier d’expression théâtrale Radka Riaskova. Elle découvre la Méthode STANISLAVSKI et obtient son diplôme d’état.
Elle fera un passage au Cours Florent et concours de la Classe libre.
En parallèle elle continue à se diversifier en travaillant sur de nombreux tournages et pièces (écriture – mise en scène ….)
En 2014, de retour définitivement dans le Tarn, elle crée l’Association « Les Planches », elle met au programme des cours d’expression théâtrale Adulte et Enfant.
Elle obtient en travaillant également avec l’ADDA son agrément Education Nationale.

Sonia MONTEL 

Sonia commence le piano classique à 7 ans en cours privés, puis rentre à l’école de musique d’Albi à 15 ans. Elle suivra le cursus Bac général avec 16h de musique par semaine au lycée et à l’école de musique d’Albi, elle-même rattachée au conservatoire de Toulouse.
A 18 ans, elle entre au conservatoire de Montpellier et poursuit ses études en fac de musicologie. Elle obtiendra la CAPES de musique en 2006. En parallèle, elle prendra des cours de chant en privé et intègrera l’ensemble vocal de Jazz du conservatoire tout en ayant des expériences de groupe, de scène avec des projets musicaux sur Montpellier.
Arrivée à Paris en 2007, Sonia enseigne la musique en collège et continue sa formation de chanteuse à l’école ATLA (musiques actuelles). En 2011, elle quittepar la suite l’enseignement au collège mais commence à donner des cours privés de piano et de chant tout en se consacrant à différents projets musicaux, (« Rooftop », « Duke ») dans un style funk, jazz, soul et montera son propre projet « SO’LEAD » en étant qu’auteur, compositeur, interprète. Elle sera musicienne percussionniste également dans la compagnie « Zabumba ».
En 2015, elle descend s’installer dans le sud-ouest et enseigne l’éveil musical, le chant et le piano à l’école de Buzet Rock School.
Elle monte en parallèle un duo Guitare /Voix de compositions, avec le guitariste Quentin Daniel. Actuellement en construction le projet naitra début de l’année 2018.
Elle intègre l’équipe pédagogique du dôme des Arts en Septembre 2017.

Cédric JACQUOT 

Après avoir appris la guitare en autodidacte pendant plusieurs années, il a étudié auprès de plusieurs professeurs parisiens spécialisés dans les principaux styles de musique actuelle : rock, blues, metal, funk, soul, folk… Eternel curieux, il continue depuis son arrivée dans le sud-ouest en 2011 de se former et d’expérimenter pour développer son jeu et ses méthodes pédagogiques.
Depuis ses débuts, il a joué au sein de diverses formations dans différents styles (groupe de rock/métal, de blues/soul, duo acoustique guitare/voix…) avant de développer depuis 2015 son groupe de rock actuel FMF (lauréats « Music In Tarn » 2017, participation au Festival Rock ton Bled 2017, au Festival Pause Guitare 2018…).
Professeur de guitare et de basse en cours particuliers et collectifs depuis près de 10 ans et créateur de la chaîne Youtube « cours2gratte », il a développé une méthode d’apprentissage basée sur les goûts et les besoins de l’élève pour l’accompagner au mieux dans l’apprentissage de son instrument. Travail technique, apprentissage de morceaux, études de styles et travail de composition et d’improvisation pour les plus avancés, l’idée maîtresse de ses cours est de faire découvrir toutes les possibilités offertes par ce magnifique instrument pour une plus grande richesse musicale et technique.
Le moteur de ses cours : le plaisir de jouer et de progresser, à tous les âges et pour tous les niveaux !

Valérie 
SALANHAC PUECH 

Animatrice sportive diplômée en fitness, instructeur officiel de Zumba Fitness, de Piloxing et de Pound, Valé est toujours à la recherche de nouveautés et de challenges afin de proposer des cours mêlant des exercices de renforcement musculaire et de cardio de façon divertissante et variée.
Soucieuse du bien-être de ses élèves, elle adapte ses cours aux capacités de chacun.
Valérie vous transmettra son énergie débordante avec passion et bienveillance.
Elle poursuit continuellement sa formation  notamment en participant à la Zumba Academy à Londres ou en obtenant récemment les diplômes nécessaires pour l’enseignement du Pilates et du TRX.

Sa devise : se défouler un max et transpirer en rythme en toute convivialité!!!

Maria Cristina CUADRADO MARTINEZ

En 2009 elle commence sa première formation à l’école international de yoga de Madrid, avec Maite Criado. En même temps, elle rencontre Lola Cerda professeur de yoga et de méditation, qui lui offre et lui présente son groupe de méditation (méditation de Maître Yogananda).
En 2012, elle décide de poursuivre sa formation et d’accéder au titre d’enseignant dans la même école. Elle combine sa formation avec des cours de yoga qu’elle enseigne dans un centre de bien-être en Espagne.
Sa vie change soudainement et décide de partir vivre en France.
Ses cours sont des cours d’Hatha yoga, ce qui signifie yoga d’effort. Hatha yoga
est une pratique physique consciente, entrelacée à un souffle profond et
conscient qui se traduit par une méditation guidée. C’est pourquoi votre
pratique régulière peut éveiller en vous la connaissance profonde de vous-
même.

Fred ALQUIER

Formé d’abord en danse jazz, Fred s’ouvre très vite à de nombreuses disciplines telles que la danse contemporaine, classique, Hip Hop ou Dancehall. Cela fait de lui, un danseur pluridisciplinaire et riche de tous ces enseignements.

Il danse pour de nombreuses manifestations et chorégraphie également pendant des années pour les Pom-Pom girls du SCA.

Il remplace Maud occasionnellement, et l’aide régulièrement pour la création des spectacles. Il co-chorégraphie avec elle la pièce pour 34 Danseurs « En Corps » et l’assiste également pour préparer les danseurs aux différents concours. Sa vision de danseur est essentielle et complémentaire pour la formation des jeunes danseurs.